Vivre une rencontre de salut Enregistrer au format PDF

Mercredi 7 novembre 2018
0 vote

Cette année encore, la Journée nationale du Secours Catholique tombe en même temps que la Journée mondiale des pauvres. C’est une belle occasion pour les bénévoles du Secours Catholique de proposer, lors des messes dominicales, de faire toute leur place aux personnes qui vivent des difficultés et qui ne se sentent pas toujours bien accueillies dans nos paroisses. Le pape François nous y invite :

« Au cours d’une telle journée, nous sommes appelés à un sérieux examen de conscience pour saisir si nous sommes réellement capables d’écouter les pauvres. La Journée mondiale des Pauvres se veut une modeste réponse de toute l’Église adressée aux pauvres de toutes sortes afin que nul ne croie que son cri s’est perdu dans le vide.

Je voudrais que cette journée soit placée sous le signe de la joie et d’une capacité renouvelée à se retrouver. Prier ensemble en communauté et partager le repas du dimanche. C’est une expérience qui nous ramène à la première communauté chrétienne. Vivons cette journée mondiale comme un moment privilégié de nouvelle évangélisation. Les pauvres nous évangélisent en nous aidant à découvrir chaque jour la beauté de l’Évangile. Ne passons pas à côté de cette occasion de grâce. En ce jour, considérons-nous comme leurs débiteurs. Se tendre la main les uns aux autres, c’est vivre une rencontre de salut qui soutient la foi, rend effective la charité, donne l’espérance pour avancer sur le chemin où le Seigneur vient à notre rencontre. »

Répondons à cet appel chaleureux du pape.

Faisons de ce 18 novembre, 33e dimanche du temps ordinaire, un jour de grâce et de joie.

Mgr Claude Schockert,
membre du Conseil national de la solidarité et de la diaconie.
Evêque accompagnateur du Secours Catholique.
Source : livret « Prions en Église »