Proximité - Confiance - Intériorité Enregistrer au format PDF

Bonne Année 2019
Lundi 31 décembre 2018
0 vote

Proximité

Proximité, c’est le premier mot que je choisis pour vous souhaiter à tous et à toutes une Bonne année de PROXIMITÉ 2019. Ce mot résonne bien en nos esprits et en nos cœurs à la sortie de ce temps de fêtes familiales de fin d’année.

Osons mettre cette année nouvelle sous le signe de la Proximité ! Puissions-nous nous faire proche de toute personne quelle qu’elle soit : en faire notre « Prochain », tel que notre maître de vie, Jésus, le Christ, nous pousse à aimer comme nous-mêmes !

Bonne année pour tenter d’être « avec » sur les routes de solitude, de souffrance, de création, de bonheur, et aussi d’initiatives audacieuses et risquées.

Je nous souhaite à tous, ensemble, d’être créateurs de liens, de favoriser la proximité par une joyeuse espérance. Ce que vit notre monde et qui touche notre quotidien familial, paroissial, personnel tend à étendre parfois trop d’ombres, tant il est difficile de construire encore aujourd’hui une cité, un bourg, un relais, une maison de paix, de fidélité, d’amour !

Alors, se rendre assez proche pour rallumer l’espérance à partir de l’étincelle qui demeure : repérons-la, ranimons-la surtout là où elle vacille, hésite…

Confiance

Une bonne année de solidarité CONFIANCE : ce sera mon second souhait, qui s’enracine dans l’assurance que notre DIEU n’abandonne jamais : quelle belle assurance-vie finalement !

J’évoque, avec émotion, la prière de Christian de Chergé, moine de Tibhirine : « C’est ta joie de rejoindre l’homme, … c’est ta joie d’être ce corps démultiplié où la communion avec tous est la vocation de chacun. Seigneur Jésus, Tu es le Seigneur de la Vie ».

Intériorité

Et puis, je vous offre un troisième mot : une bonne année d’INTÉRIORITÉ, pour réserver quelques plages de silence dans le tourbillon des évènements qui nous assaillent. Car le silence invite à l’intériorité, celle où on rencontre Dieu, qui, lui, nous pousse dehors et nous envoie, pour dire que l’Évangile, aujourd’hui encore, se fait proche des gens dès qu’ils sont témoins attentifs de la bonté de Dieu. Ouvrons encore plus, encore mieux, les yeux, le cœur, la bouche aussi, pour nommer ce que nous voyons et les mains pour montrer !

Devenons ce que nous accueillons à chaque Eucharistie, le visage, la trace, les mains de Celui que nous accueillons ! Sans doute suffit-il d’être là, attentif et discret, juste quand il faut, par la simplicité du cœur faire de grandes choses, les saints sont des héros tout simples, insistait il y a peu de temps le Pape François ! Osons dire : « Seigneur je ne suis pas digne, mais me voici »  : et l’Écriture dit parlant du Peuple de l’Alliance : « Ils sont allés de l’avant et ils ont plu au Seigneur ».

Ainsi, entrons dans l’année nouvelle avec CONFIANCE, PROXIMITÉ et INTÉRIORITÉ.

Que l’humilité et l’espérance nous accompagnent !

BONNE SAINTE ANNÉE 2019


Père Pierrick Jégonday
Curé des Paroisses de Lamballe, Moncontour et Pays de Jugon
Responsable de la zone pastorale de Lamballe