Jubilé sacerdotal du Père André Perrot Enregistrer au format PDF

Samedi 1er septembre 2018 — Dernier ajout lundi 8 octobre 2018
0 vote

50 ans de prêtrise, cela se fête !

Que se passe-t-il donc aujourd’hui, 1er juillet 2018, à Bienassis où convergent tant de voitures guidées jusqu’au parking par un service d’ordre impeccable ?

Un événement très particulier : le Jubilé sacerdotal du Père André Perrot, curé des paroisses d’Erquy-Fréhel et de Pléneuf, depuis dix ans. Cinquante années de prêtrise au service du Seigneur et de l’Évangile, cela se fête !

Malgré l’orage menaçant mais qui n’éclatera pas à Bienassis, (Dieu soit loué !) une assemblée nombreuse se presse dans la cour d’honneur du château où de courageux bénévoles s’activent depuis plusieurs heures à la préparation de tout ce qui est nécessaire à la célébration eucharistique, sans oublier la décoration : superbes bouquets et un magnifique médaillon frappé au chiffre 50, inséré dans un cœur en fleurs d’hortensias, du plus bel effet.

À l’heure prévue, la procession d’entrée s’avance : servants de messe avec leurs lumières, sous l’œil vigilant de Guillaume, puis les prêtres qui précèdent notre Jubilaire : le Père Basset, le Père Houzé, le Père Jean-Pierre, Congolais en service à Erquy pendant l’été, notre diacre Pierre de Rosanbo et David, notre séminariste, qui fut en insertion chez nous pendant deux ans. Les chorales d’Erquy-Fréhel et de Pléneuf dirigées et accompagnées par Patrice Le Brun entonnent un vibrant « Si le Père vous appelle … » dont le refrain : « Tressaillez de Joie… » est repris avec ardeur par toute l’assemblée. Un guitariste accompagne également les chants.

Au moment de l’homélie, M. le Curé nous commente les textes de la fête des saints Apôtres Pierre et Paul, si bien appropriés à la célébration d’un Jubilé sacerdotal.

Puis, il nous partage simplement, en les développant, trois aspects de sa mission de prêtre, qui ont été pour lui source de joie profonde, au cours de ces cinquante années vécues dans une humble fidélité à l’appel reçu :

  1. Servir Dieu.
  2. Servir l’Église.
  3. Servir son prochain en tant que prêtre.

M. le Curé termine son homélie en nous exhortant à prier pour que nos communautés chrétiennes engendrent les prêtres dont elles ont besoin afin que la Parole du Christ porte en chacun du fruit en abondance.

Après la messe, le Père Jean-Pierre demande la parole et présente à M. le Curé la « Bénédiction apostolique », signée par le Pape François, à l’occasion de ce Jubilé et dont l’abbé nous fait la lecture : moment émouvant de communion avec le Saint Père et l’Église universelle.

Ensuite, le jubilaire adresse ses remerciements à tous ceux qui sont présents à cette célébration : à M. et Mme Huguet qui ont mis gracieusement leur propriété à notre disposition ; au Père Basset venu chaque dimanche, depuis dix ans, célébrer la messe dans l’une ou l’autre de nos paroisses ; à plusieurs maires des communes du secteur ; à la chorale, aux instrumentistes ; aux bénévoles etc. Tout le monde ne peut être nommé ! M. le Curé nous invite tous chaleureusement au verre de l’amitié servi par des bénévoles des deux paroisses.

Et c’est par le chant du MAGNIFICAT que se termine cette belle célébration du Jubilé !

Un livre d’or nous est ensuite proposé pour signatures et petits mots d’amitiés, ce qui sera un précieux souvenir pour le Père André.

Pour environ 240 personnes, (invités de M. le Curé et paroissiens qui l’ont souhaité) des agapes fraternelles sont prévues à la salle des fêtes de Saint-Alban où les attend un délicieux repas préparé par M. Alain Pottier « chef » de l’Hôtel de France (Pléneuf) et servi par une « brigade » qui n’a pas eu beaucoup le temps de souffler !

Quelques prêtres retenus dans leurs paroisses pour la messe dominicale, ont rejoint notre joyeuse assemblée : le Père Jégonday, curé de Lamballe et responsable de la zone pastorale, le Père Louis, prêtre africain au service de la paroisse de Lamballe, le Père Morcel, paroisse du pays de Jugon, le Père Benoît Lévêque, étudiant à Paris, le Père Chéhu, aumônier de la maison de retraite de Moncontour.

Au cours du repas, le Père André fait le tour des 20 tablées pour saluer ses confrères, ses paroissiens, sa famille et ses nombreux amis venus des quatre coins de l’horizon !

Au moment du dessert, « cerise sur le gâteau », une agréable surprise attend notre jubilaire. Jean Houzé, un des artistes et artisans talentueux de notre paroisse, offre à M. le curé, un très joli tableau mural, en bois, dans lequel sont insérés les trois clochers de Pléneuf, Planguenoual et Saint-Alban. Nul doute que le Père André, très ému par ce geste d’amitié et par ce bel ouvrage, riche de symboles, saura le placer au bon endroit dans sa prochaine demeure.

À la fin de cette belle journée, passée dans une ambiance très conviviale, rendons grâce à Dieu ! Qu’Il bénisse son serviteur, le comble de ses dons, le garde en santé pour lui permettre de continuer son ministère sacerdotal et ainsi de convertir « l’Or en Diamant » !

AD MULTOS ANNOS !

Une paroissienne
Souvenirs du 1er juillet 2018
Bienassis
info document - JPEG - 6.5 Mo
Célébration eucharistique
info document - JPEG - 5.4 Mo
Repas
info document - JPEG - 4.8 Mo
Remerciements cadeau

Voir Partir, c’est mourir un peu !