Année liturgique

L’année liturgique propose aux chrétiens de revivre l’ensemble de l’histoire du salut et de la vie du Christ, au cours d’une année.

Elle commence le 1er dimanche de l’Avent quatre semaines avant Noël. Elle s’achève avec le dimanche du Christ Roi (un des derniers dimanches du mois de novembre).

Elle se divise en plusieurs périodes :

  • Temps de l’Avent (4 semaines)
  • Temps de Noël et de l’Épiphanie, de la fête de Noël au baptême du Christ
  • Le temps ordinaire débute au baptême du Christ.
  • Temps du Carême commence le mercredi des Cendres
  • Temps pascal de Pâques à la Pentecôte
  • Suite du temps ordinaire jusqu’à la fin de l’année liturgique, c’est-à-dire le dimanche du Christ Roi.

L’année liturgique reprend les événements principaux de la vie du Christ :
sa naissance (Noël),
sa mort et sa résurrection (Pâques),
le don de l’Esprit (Pentecôte).

Elle invite les chrétiens à accueillir Dieu dans leur vie et à rester tendus vers la venue du Royaume.

Elle déploie sur une année, ce que nous affirmons à chaque messe :

« Nous proclamons ta mort, Seigneur Jésus,

nous célébrons ta Résurrection,

nous attendons ta venue dans la gloire »

Calendrier liturgique

info document - JPEG - 205.3 ko

Pierres Vivantes, Recueil catholique de documents privilégiés de la foi,
Les évêques de France aux enfants de CM, à leurs catéchistes et à leurs parents
, Paris, 1994

Suivez aussi les sous-rubriques ci-dessous

Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 1er novembre 2017
par  Paroisses Erquy et Pléneuf

La Vie après la Vie

Citations sur la mort et sur les défunts
1. La mort… c’est le sommeil de l’enfant s’endormant sur le cœur de sa mère (Ste Élisabeth de la Trinité).
2. Quand on naît, tout le monde sourit autour de nous et on est le seul à pleurer. Quand on meurt, tout le monde pleure autour de nous et on est le seul à (…)

mardi 1er novembre 2016
par  Paroisses Erquy et Pléneuf

Vie et Mort

Prier pour les défunts est un devoir
« C’est un devoir pour les croyants de prier pour les morts, en particulier les plus oubliés », rappelait saint Jean-Paul II. « L’Église a toujours exhorté à prier pour les défunts. Elle invite les croyants à considérer le mystère de la mort, non comme le dernier (…)

mercredi 1er juin 2016
par  Paroisses Erquy et Pléneuf

Le cœur, symbole de l’amour

Après les fêtes de la Pentecôte, de la Sainte Trinité, du Corps et du Sang du Christ, l’Église nous invite à célébrer le Sacré-Cœur de Jésus, le vendredi 3 juin. La dévotion à « ce cœur qui a tant aimé les hommes », loin d’être désuète ou dépassée, retrouve tout son sens et toute sa force en cette année du (…)

Bouton Contact image J�sus
image Noel