Vitraux du choeur - église d’Erquy

samedi 18 juin 2016
par  Paroisses Erquy et Pléneuf
popularité : 23%

 La verrière de Bien-assis

Verrière de Bien-Assis - Erquy
Verrière de Bien-Assis - Erquy

de gauche à droite : Saint François Xavier, La Vierge Marie et l’enfant Jésus couronnés, Sainte Thérèse d’Avila

 Saint François Xavier

1506 – 1552 (fête le 3 décembre) est né au château de Javier (Xavier) en Navarre espagnole.
Pendant ses études à l’Université de Paris, il rencontra saint Ignace de Loyola, avec qui il prononça ses vœux religieux à Montmartre en 1534. Étant un des premiers membres de l’ordre de saint Ignace [1], il se rendit en Extrême Orient en 1540, et mit pied à terre à Goa en 1542. Rêvant toujours d’un apostolat en Chine, il visita l’Inde, Ceylan, la Malasia, le Japon et d’autres pays. Malgré de grandes difficultés, son œuvre connut le succès : quarante ans après son passage, le Japon comptait 40.000 chrétiens.
Saint François Xavier est le plus grand missionnaire individuel que l’Église ait connu depuis saint Paul, l’apôtre des « gentils ».
Avant de pouvoir entrer en Chine, François Xavier mourut à Sancian.
Canonisé en 1602, il a été proclamé patron de toutes les missions étrangères par Pie X.

  Vierge Marie et enfant Jésus couronnés


La croyance du couronnement de la Vierge n’est fondée sur aucun texte de l’Écriture.

Elle procède d’un récit apocryphe attribué à un évêque de Sardes, Meliton. Grégoire de Tours, au VI° siècle, reprend ce récit qui sera largement diffusé au XIII° siècle, par la « Légende dorée » de Jacques de Voragine.

Nous n’avons pas ici un « couronnement de la Vierge », motif souvent traité par les artistes, mais un « Triomphe de Marie » se situant dans le temps après le couronnement.

  Sainte Thérèse d’Avila

1525 - 1582 « fête le 15 octobre.)
Thérèse Cepeda de Ahumada naît à Avila, en Vieille-Castille en Espagne. A dix-huit ans elle entre chez les Carmélites de sa ville natale, où une mentalité très relâchée avait discrédité la pauvreté et la clôture.
En 1562 elle fonda son premier couvent réformé, celui de Saint-Joseph à Avila. A partir de ce moment et jusqu’à sa mort, elle fut toujours en route pour fonder de nouvelles maisons. Elle en ouvrit personnellement quinze, d’autres sœurs en ajoutèrent dix-sept.
Elle fut bénie d’expériences mystiques remarquables, qu’elle a décrites par obéissance.
Thérèse est la sainte du bon sens, de la bonne humeur et de l’idéalisme généreux. Elle exerce une influence considérable sur la vie spirituelle des chrétiens. Canonisée en 1622, elle fut déclarée « docteur de l’Église » par le pape Paul VI, le 27 septembre 1970.

Elle est représentée dans une attitude hiératique, tenant sur sa poitrine le cœur enflammé du Christ qui apparaît sur son strict habit de carmélite.

Extrait de la brochure « L’Église Saints Pierre et Paul d’Erquy », trente citations bibliques pour guider la visite, paroisse d’Erquy, manuscrit 2014. (L’édition de 2005 est disponible dans l’église et en vente à l’accueil de la paroisse d’Erquy)


[1Société de Jésus, en abrégé S.J. (« les Jésuites. »)


Commentaires

Bouton Contact image J�sus