Quand fragilité et possible se donnent la main

dimanche 1er février 2015
par  Paroisses Erquy et Pléneuf
popularité : 17%

Dimanche de la santé : 8 février 2015

Quand fragilité et possible se donnent la main…

La fragilité est au cœur de nos vies. Notre naissance renvoie à l’infinie fragilité, notre santé nous dit en permanence notre fragilité.
Les aléas du monde, les relations au sein de la famille, avec les amis… nous tenons tout cela dans nos mains incertaines et dans la peur de l’accident ! Le monde avec ses tensions que sont guerre, violence, injustice tient l’humanité en équilibre entre impossibilité à lever ces pesanteurs et dynamisme toujours à conforter pour dire un avenir possible et juste.

Et si pourtant, c’était la fragilité qui permettait en effet des possibles ?

  • Possible, accompagner la vie naissante qui ouvre à l’espérance.
  • Possible, une présence aimante à celui qui souffre et dit, tel Job : « quand pourrai-je me lever ? »
  • Possible, un nouveau chemin pour ceux qui s’égarent dans des addictions mortifères.
  • Possible, un amour retrouvé après des séparations qui font souffrir.
  • Possible, l’espérance qui redonne visage à l’humilié.
  • Possible, la prière balbutiée au cœur de la nuit du doute.
  • Possible, un sursaut qui relève après de longs temps de chômage.
  • Possible, un dialogue renoué au-delà des affrontements qui nient l’autre.
  • Possible, une main qui caresse et donne vie à la fin de vie du mourant.

Ce Jésus, qui tend la main à la belle-mère de Pierre, n’est pas celui de la force conquérante, il est celui des possibles, celui qui rejoint nos fragilités qui sont alors appui pour les relevailles de toutes nos pesanteurs, nos chutes et nos fracas.

« Comme un souffle fragile, ta Parole ! »

Ce Jésus, qui va proclamant la Bonne Nouvelle en Galilée, a dit et vécu Lui-même la
fragilité de notre humanité toujours en risque. Mais Il nous ouvre des possibles…

« Partons ailleurs, dans les villages voisins… ! »

Luc Champagne,
Directeur du département Santé de la CEF

Commentaires