Au service de l’Église

mardi 17 avril 2018
par  Paroisses Erquy et Pléneuf
popularité : 24%

Le dimanche 22 avril, nous lisons l’Évangile du « bon pasteur », occasion pour les chrétiens à prier pour les vocations, plus spécialement les vocations sacerdotales, au diaconat, à la vie religieuse sous toutes ses formes. Pour que pousse le blé, il faut que quelqu’un sème. Pour que la Parole retentisse, il faut que quelqu’un L’annonce : c’est le service, le ministère du prêtre et du diacre.

Témoin de l’unité du peuple qui lui est confié et de son appartenance au corps tout entier de l’Église, le prêtre lui donne, au nom du Christ et ne mémoire de Lui, le pain de l’Eucharistie et la grâce du Pardon. Le diacre est lui, et depuis les premiers temps, chargé de la charité. Religieux et religieuses, moines et moniales, par leur choix de vie, annoncent, dès maintenant, que Dieu seul peut combler les soifs de richesse, de liberté et d’amour ; ils assurent pour tous, de manière spécifique, le service de la prière.

Ces vocations particulières sont des services, incompréhensibles, si l’on parle en termes de pouvoirs et d’honneurs. Pour que l’Église soit un corps vivant, tous les baptisés ont une vocation commune à la conversion. Nul n’est inutile. Pour célébrer avec ferveur la communauté a besoin d’un prêtre mais aussi tous les différents services. Toutes les vocations sont complémentaires ; elles s’enrichissent et se fécondent les unes les autres.

Les vocations sacerdotales et religieuses fleuriront bien plus facilement là où chacun s’efforce d’être fidèle à sa propre vocation.

La famille et la paroisse sont les premiers lieux d’éclosion. Une Église fervente et fraternelle qui crie sa faim de l’Eucharistie aura les prêtres dont elle a besoin. Dans une Église sans chaleur, divisée sur elle-même, les jeunes auront plus du mal à trouver l’élan nécessaire pour se mettre totalement au service du Christ et des hommes, ses frères.

Ensemble, prions sans relâche le Maître de la Moisson, en priant pour notre propre conversion.

André Perrot,
Curé des paroisses de Pléneuf et Erquy-Fréhel

Documents joints

PDF - 26.9 ko

Commentaires

Bouton Contact image J�sus