Le dimanche, jour de l’expérience spirituelle

mardi 31 octobre 2017
par  Paroisses Erquy et Pléneuf
popularité : 26%

Apparaissant aux Apôtres le soir de Pâques, Jésus souffla sur eux et dit : « Recevez l’Esprit Saint » (Jean 20,22)…

L’effusion de l’Esprit fut le grand don du Ressuscité à ses disciples le dimanche de Pâques.

C’est encore un dimanche que, cinquante jours après la résurrection, l’Esprit descendit avec puissance sur les Apôtres réunis avec Marie ! (Dies domini 28).

On voit bien le lien intime du dimanche avec le don de l’Esprit et donc avec la vie spirituelle, vie du chrétien conduit par l’Esprit. Saisir ce lien entre dimanche, eucharistie et don de l’Esprit est essentiel pour tout chrétien. L’Eucharistie est, en effet, d’abord une expérience spirituelle, un chemin de conversion où l’Esprit nous conduit à la rencontre du Christ. Souvenons-nous du récit des disciples d’Émmaüs. Ils ont fait une expérience spirituelle parce qu’ils ont pu accéder, contre toute espérance, à la présence du Christ ressuscité dans leur vie et dans celle des autres disciples restés à Jérusalem. Chaque dimanche, nous sommes conviés à faire le même chemin. Dieu accompagne nos routes humaines ; il invite à la table où le Christ se donne et nous donne son Esprit, non seulement ses disciples, mais les foules anonymes et les pécheurs, c’est-à-dire tous les exclus de la société. C’est en cela que l’Eucharistie est expérience spirituelle, expérience de l’Esprit. Car c’est l’Esprit qui nous permet d’accéder à la présence du Christ ressuscité. C’est le même Esprit qui nous donne de surmonter les différences, les conflits, les nuits de la foi pour accéder au partage avec tous, à la réconciliation, à l’espérance du Royaume.

C’est ce même Esprit donné et reçu dans l’Eucharistie, qui fait de chacun de nous des envoyés pour la mission, c’est-à-dire des témoins du don de Dieu. Pourtant, et il ne faut pas s’y tromper, le dimanche et son rassemblement eucharistique ne sont pas d’abord faits pour nous rendre missionnaires. Ils sont faits pour célébrer le Christ, rendre grâce à Dieu et renouveler en nous le don de l’Esprit. Il s’agit, avant tout, de vivre une disponibilité totale du cœur au travail de l’Esprit en chacun de nous.

L’Eucharistie dominicale n’est donc pas une simple pratique d’obligation. Elle est une « manière d’être » proprement chrétienne, le lieu-source d’une vie animée par l’Esprit, d’une vie spirituelle. La messe du dimanche est ainsi une chance offerte à tous d’accueillir l’Esprit du Christ pour qu’il nous travaille et nous convertisse. En effet, la célébration dominicale ne saurait être seulement une succession de rites à accomplir. Ses rites sont comme un chemin de révélation : dans l’action qui se déroule, chacun est transformé par l’Esprit. Parce que j’écoute le Christ avec les autres, je fais assemblée ; parce que je réponds à Dieu, parce que je prie, parce que je chante, parce que j’accueille en moi la vie du Christ, je suis transformé par l’Esprit. Toute célébration induit ce mouvement intérieur mais la célébration du dimanche le réalise de manière particulière. Faisant mémoire de la résurrection du Christ, nous sommes entraînés par le même Esprit Saint dans cette dynamique de vie qui fait de chacun des disciples portés par un mouvement intérieur, celui d’une vie nouvelle.

La liturgie, et particulièrement celle du dimanche, est un voyage à la rencontre du Christ, un voyage dont l’Esprit Saint est le guide. Nous sommes là dans l’expérience spirituelle, c’est-à-dire l’expérience de la foi.

Serge Kerrien

Commentaires

Bouton Contact image J�sus

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123