Une pastorale d’été à grand V

dimanche 3 septembre 2017
par  Paroisses Erquy et Pléneuf
popularité : 24%

comme les bras ouverts du Christ en croix

Depuis 2009, chaque année impaire a toujours été pour moi, une grande joie de revenir à Erquy pour deux mois de rencontre et d’échanges d’expériences pastorales.

Cette année 2017 n’a pas dérogé à la règle. Arrivé le 3 juillet à la gare de Lamballe, l’accueil du délégué de la paroisse annonçait déjà la couleur de ce que je devais vivre pendant mon 5e séjour à Erquy : un accueil chaleureux et jovial, le tout couronné par un apéro de classe et une table bien garni chez les Legars. Pour la suite, même si le mois juillet avait commencé par réfuter le soleil, on pouvait entrevoir à travers les visages rayonnants des Réginéens, des rayons de soleil émanant des cœurs.

Le pasteur (prêtre du Seigneur, prêtre pour servir), à l’instar de son Maître, doit avoir non seulement les bras ouverts, mais aussi et surtout, un cœur largement ouvert comme les bras du Christ en croix, signe de son grand amour pour tous. Accueillir, écouter, compatir, consoler et pardonner, c’est aimer et servir à la manière du Christ. Et pour le prêtre que je suis, c’est faire une pastorale à grand V. une pastorale qui tienne compte de tous sans exception. Être avec les gens, en partageant leurs joies et leurs peines : mariage des parents, baptêmes des enfants et les invitations furent pour moi, des moments de joie partagée ; la maladie, le deuil et les obsèques ont été pour moi des moments de communion et de prière intense.

Puissions-nous aimer et servir véritablement, sans limite et sans calcul.
Que la Vierge Marie nous y aide !

Abbé Pierre K. KAFANDO
Centre de Formation des Catéchistes (CFC)
01 BP 90 Ouagadougou 01
Burkina Faso

Commentaires

Bouton Contact image J�sus