Dis-moi papa, pourquoi les gens s’envoient-ils des vœux ?

jeudi 1er janvier 2015
par  Paroisses Erquy et Pléneuf
popularité : 23%

Dis-moi papa, pourquoi les gens s’envoient-ils des vœux ?

Dialogue entre un père et son fils, à l’occasion de la nouvelle année :

  • Dis-moi papa, pourquoi les gens s’envoient-ils des vœux, pour la nouvelle année ?
  • Quelle question, Jérémie ! Mais tout simplement, parce qu’ils souhaitent que leurs parents, leurs amis, leurs relations, leurs collègues…aient vraiment une bonne et heureuse année !
  • Et une bonne santé aussi ?
  • Évidemment, mais pourquoi cette question ?
  • Mais à quoi ça sert papa d’envoyer des vœux comme ça, puisque de toute façon ça n’empêchera pas les gens d’avoir des problèmes et des soucis de santé, d’argent, des accidents, bref, tout un tas de pépins plus ou moins graves !
  • C’est vrai, tu as raison… C’est pour cela que moi je n’envoie à mes amis chrétiens que des vœux qui se réaliseront à coup sûr !
  • Mais ce n’est pas possible papa !
  • Mais si, Jérémie c’est possible… Tiens, si je leur souhaite par exemple, « Que Dieu vous bénisse » , eh bien, je peux être certain qu’ils seront bénis, parce que notre Dieu se plaît à bénir ses enfants !
  • Mais papa, ça ne les empêchera pas d’avoir quand même des problèmes et même peut-être, des problèmes graves !
  • Tu as raison Jérémie. Mais même si le Seigneur permet qu’ils en aient, comme nous en avons eu nous-mêmes cette année, ce sera quand même une bénédiction pour eux !
  • Alors là, j’y comprends plus rien…
  • Écoute-moi, Jérémie : d’après toi, qu’est-ce qui est le plus important, pour un chrétien qui veut suivre Jésus ?
  • Je pense que c’est que chaque jour, il connaisse mieux le Seigneur et soit transformé toujours plus à sa ressemblance !
  • C’est ce que tu voudrais pour toi cette année ?
  • Oh ! Que oui !
  • C’est ce que je désire ardemment moi aussi.
    Dis-moi, Jésus n’a-t-il pas promis qu’il serait tous les jours avec nous, jusqu’à la fin du monde ?
  • Oui, il l’a promis !
  • N’a-t-il pas promis de nous donner la paix, de nous laisser sa Paix chaque jour, et ce, quelles que soient les circonstances que nous traversons ?
  • Oui, c’est vrai.
  • N’est-il pas écrit dans le Ps 121 que «  l’Éternel est Celui qui te garde, qu’Il est ton ombre à ta main droite…Qu’Il te gardera de tout mal, qu’Il gardera ton âme, qu’Il gardera ton départ et ton arrivée, dès maintenant et à toujours ? »
  • Si, bien sûr, mais quand même…
  • Quand même quoi, Jérémie ?
  • Ça n’empêchera pas les chrétiens d’avoir des « tuiles » comme les autres, non ?
  • Des « tuiles », oui, sans doute, mais pas comme les autres !
  • Comment ça ?
  • Le Seigneur n’a jamais promis que ses enfants ne connaîtraient pas d’épreuves.
    Mais la grande différence, tu vois, c’est que celui qui ne connaît pas personnellement Jésus ne peut détacher ses yeux et ses pensées de la « tuile » qui lui arrive. Il n’a aucune espérance réelle pour s’en sortir.
    Le chrétien, au contraire, sait que toutes choses (même les « tuiles ») concourent à son bien, parce qu’il aime Dieu, qu’il se sait aimé inconditionnellement par lui, qu’il sait que tout est sous le contrôle souverain de Dieu et qu’il se sait appelé selon le dessein spécifique que le Seigneur a formé pour sa vie. Il peut alors remercier Dieu par la foi pour toutes choses, même s’il ne les comprend pas, même s’il en souffre, tu saisis ?
  • Ah oui, je comprends… C’est pour cela que dans le « Sermon sur la montagne » en Mt 5, Jésus a pu dire, à neuf reprises : « Heureux… »
  • Oui, sans compter de nombreux autres passages dans la Bible.
  • Alors, bonne et heureuse année papa !
  • Bonne et heureuse année, Jérémie… dans et avec le Seigneur Jésus. Et bonne et heureuse année à tous ceux et celles qui ne connaissent pas encore le Seigneur et qui voudront cette année se réconcilier avec Lui et recevoir le Pardon de leurs péchés, car il est écrit au Ps 32 :
    « Heureux celui dont la transgression est enlevée, dont le péché est pardonné ! Heureux l’homme à qui l’Éternel ne tient plus compte de sa faute… »
    .
Jacques Caruel.

Commentaires

Bouton Contact image J�sus

Navigation

Articles de la rubrique