Mercredi 29 avril 2015

Les Ruminants - feuillet du mois de mai 2015 Enregistrer au format PDF

0 vote

Pentecôte

«  Il vint du ciel un bruit pareil à un violent coup de vent. […] Ils [les apôtres] virent apparaitre comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d’eux. Ils furent tous remplis de l’Esprit-Saint, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit  » (Ac 2, 2-4)

Le vent, le feu, se sont des signes, signes de la présence de Dieu à Jérusalem comme au Sinaï lors de l’alliance de Dieu et d’Israël pendant l’Exode, car l’amour est une force brûlante !

Mais voyons cela de près : l’Esprit se partage en langues, si bien que chaque homme présent le reçoit. L’Esprit nous fait Un, mais, merveille, chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit : l’Unité, la Communion se fait en respectant la singularité de chacune, de chacun.

Et Paul d’affirmer « Chacun reçoit le don de manifester l’Esprit en vue du bien de tous  » (1C 12,7).

En chacun d’entre nous existe une pépite précieuse parce qu’unique, le don de Dieu, reflet de son être, à mettre au service de tous « dans l’unité du Saint Esprit  » (1C 12,11). Il est urgent de le reconnaître en toute humilité.