Samedi 10 mars 2018 — Dernier ajout dimanche 11 mars 2018

La Croix

0 vote

Ô Christ des Croix au bord de nos chemins parsemées, Bénis tout passant même si trop préoccupé Il passe sans même Te rendre un regard aimant, Lui qui autrefois se signait spontanément.

Ô Christ des Croix de nos clochers éparpillés, Sois au milieu de nos villages et de nos cités, Habités par tant d’indifférence et de foi oubliée, Ce signe de l’Amour qui a tant besoin d’y être partagé.

Ô Christ des Croix des chambres d’hôpitaux ou de souffrants, Soulève jusqu’à Toi ces malades ou ces mourants Dans leurs moments de grande désolation Pour qu’avec Toi, dans le Père, ils trouvent consolation.

Ô Christ des Croix de nos maisons Suspendues en haut de leurs frontons, Prends sous ta souveraine protection Tous ceux qui leurs seuils franchiront.

Ô Christ des Croix ciselées, de bois, d’or ou d’argent De nos bijoux ou de nos présents, Donne à tous ceux qui les porteront La joie de l’espérance en la Résurrection.

Ô Christ des Croix gisantes au plus profond des vivants, Dans la douleur de leurs meurtrissures, Secrètes et invisibles aux yeux des bien-portants, Sauve-les de toute haine et de toute injure.

Ô Christ de toutes les croix élevées à la croisée de nos destins Donne-nous de voir dans ton ombre l’aurore de ton Grand Matin.

Aloyse Schaff

Documents à télécharger