Lundi 1er mai 2017

Jésus notre paix Enregistrer au format PDF

0 vote

Jésus notre paix, Tu ne nous abandonnes jamais. Et toujours l’Esprit-Saint nous ouvre une voie, celle de nous jeter en Dieu comme dans un abîme. Et survient l’étonnement : cet abîme n’est pas un gouffre de ténèbres, mais c’est Dieu, abîme de compassion et d’innocence.

Frère Roger, Taizé