Samedi 3 mars 2018 — Dernier ajout dimanche 4 mars 2018

De la mise en ordre du chaos à ce qui nous coupe de Dieu

0 vote

En écho à l’éditorial du bulletin « Ensemble » du mois de février, traçant des perspectives pour le Carême, je vous propose ces deux méditations, l’une de Gn 1,1-19 texte de « la Création » et l’autre de Luc 12,13-21 dénommée parabole du « riche insensé ». Ces deux méditations sont signées Sœur Emmanuelle Billoteau qui partage très régulièrement dans « Prions en Église ».

  • La première : « Dieu a façonné la terre pour la rendre habitable (Gn 1). Et son œuvre passe par une mise en ordre, une différenciation qui s’oppose à la confusion du chaos primordial. Il en va de même de notre espace intérieur, toujours menacé d’évoluer vers la friche. Alors, aujourd’hui, laissons la Parole « vivante » et « énergique » faire son travail d’ordonnancement dans nos désirs, nos pensées, nos projets (He 4), afin qu’advienne l’homme nouveau « créé, selon Dieu, dans la justice et la sainteté conformes à la vérité » (Ep 4,24). Toutes choses qui ne se feront pas sans notre participation ».
  • La seconde : « L’homme de la parabole à qui sa mort est annoncée n’avait-il pas en quelque sorte déjà renié la vie, avec ce qu’elle suppose d’échange et de partage ? Il ne manifeste, dans sa prise de décision, aucune ouverture à autrui (ceux qui avaient dû travailler ses terres) ou Dieu. Personne ne semble plus exister devant son projet. Voilà qui nous remet devant l’effet dévastateur des passions (ici celle d’amasser pour soi et de s’attacher à ses biens) et nous invite à discerner ce qui nous enferme sur nous-mêmes, nous coupe de Dieu et des autres. Et cela, pour nous en libérer avec l’aide de l’Esprit. »

N’hésitons pas à nous emparer de ces textes et méditations !!

Documents à télécharger