Mardi 3 avril 2018

Croire ? C’est le bonheur ! Enregistrer au format PDF

Dimanche de la Divine Miséricorde
0 vote

Il est arrivé quelque chose de fou aujourd’hui. Enfermés à double tour dans leur local et probablement placés sous haute surveillance, les chrétiens les plus proches de la victime vivent dans l’angoisse.

Comment trouver la paix dans une telle épreuve ? Jésus vient. Il montre les signes de maltraitance meurtrière sur son corps, tout en proposant la paix. Lui aussi a souffert, il sait ce que c’est. Pourtant il donne autour de lui la paix, celle d’un Vivant qui a tout traversé pour demeurer dans la paix. Mais comment a-t-il fait ? Jésus donne la paix grâce au service que, son Père lui confie : « Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie ». Proposons autour de nous des services à rendre, occasion de se tourner vers l’autre, alors même que je suis dans l’épreuve et l’angoisse, occasion de donner la paix reçue, celle de Jésus-Christ. Il est là le véritable bonheur qui fait dire aux disciples : « Nous avons vu le Seigneur ! », « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Ainsi, passer de « je ne crois pas » à « je crois », c’est passer du visible, du spectaculaire (la souffrance de Jésus, sa mort, les marques sur son corps) à ce souffle, cette discrète venue de l’ami, cette écoute toute douce, cette parole délicate — « La paix soit avec vous », « Viens, avance ta main ». Croire, au-delà de ce que l’on voit. Dans toute personne, quelle que soit sa souffrance, sa condition, sa violence, son mé¬pris.., voir la manifestation de la gloire de Dieu. Un chemin de bonheur.

Sœur Hélène Rendu, Sœur de saint François d’Assise

Documents à télécharger