Jubilé de la Miséricorde

« En cette année du jubilé de la Miséricorde, nous voilà investis de l’Annoncer comme missionnaires ! Missionnaires de la Miséricorde pour soutenir dans la prière et dans le partage les diocèses les plus démunis dans le monde »…

Mgr Patrick LE GAL, évêque auxiliaire de Lyon Directeur National des Œuvres Pontificales Missionnaires

Mais quelle drôle d’idée a piqué le Pape de nous sortir une Année de la Miséricorde. Voilà bien un de ces mots qu’on n’ose presque plus utiliser tant il nous semble vieillot, plein de poussière…Et si justement derrière son aspect dépassé, il nous invitait à nous dépasser… M comme mise en route. C’est une (...)

L’origine du jubilé Le mot Jubilé tire son origine de l’hébreu jobel (la corne de bélier) puis du latin jubilare (se réjouir). En effet, selon la Loi transmise à Moïse, la sonnerie de cette corne introduisait tous les cinquante ans la solennité de l’année du jubilé : «  Tu compteras sept semaines (...)

Prière du pape François pour le Jubilé extraordinaire de la Miséricorde. Seigneur Jésus-Christ, toi qui nous a appris à être miséricordieux comme le Père céleste, et nous as dit que te voir, c’est Le voir, montre-nous ton visage, et nous serons sauvés. Ton regard rempli d’amour a libéré Zachée et (...)

L’ancien évêque d’Evreux se dit ému de sa discussion à bâtons rompus, mardi après-midi avec un pape « très à l’écoute ».

Ancien évêque d’Evreux, démis de sa charge en 1995 pour non respect de son "ministère d’unité Mgr Jacques Gaillot devait s’entretenir le 1er septembre avec le pape François.

Le logo et la devise, les deux ensemble, offrent une heureuse synthèse de l’Année jubilaire. La devise : Miséricordieux comme le Père Dans la devise Misericordiosi come il Padre (tirée de l’Evangile de Luc, 6,36) on propose de vivre la miséricorde à l’exemple du Père qui demande de ne pas juger ni (...)

……..pour tous les croyants…, tous les fidèles…malades et les personnes âgées et seules…..aux détenus,…. pour les défunts

…..j’ai décidé,d’accorder à tous les prêtres, pour l’Année jubilaire, la faculté d’absoudre du péché d’avortement tous ceux qui l’ont provoqué et qui, le cœur repenti, en demandent pardon.

…..aux fidèles qui fréquentent les églises où les offices sont célébrés par les prêtres de la Fraternité Saint Pie X,

Cette année également, à la veille du Quatrième dimanche de Carême, nous nous sommes rassemblés pour célébrer la liturgie pénitentielle. Nous sommes unis à de nombreux chrétiens qui aujourd’hui, dans chaque partie du monde, ont accueilli l’invitation à vivre ce moment comme signe de la bonté du Seigneur. (...)